Les banques en lignes

Communiqué de presse publié le 2 sept, 2012 | Par | Categorie: Société
Banque en ligne

Banque en ligne

La banque en ligne, banque en direct sur Internet sans guichet bancaire, connaît à ce jour en France un très fort développement. Longtemps représentée par les deux leaders du secteur de la banque en ligne, ING Direct et Boursorama Banque, les banques en ligne sont maintenant une dizaine de banques à proposer leurs offres bancaires uniquement sur Internet. Moins chères, pratiques, aux horaires élargis, souvent innovantes, gratuites sur certains services de base (comme la carte bancaire gratuite) et surtout plus performantes dans le domaine de l’épargne (bourse en ligne, assurance vie et livrets non réglementés), il n’y a rien d’étonnant à voir les banques en ligne de plus en plus plébiscitées par les Français. Car, si la banque en ligne a longtemps été réservée aux ménages les plus aisés (CSP+), disposant, soit de revenus confortables, soit d’une épargne conséquente, elle s’est depuis peu largement démocratisée avec l’arrivée de nouvelles banques en ligne comme Fortuneo Banque, Monabanq.

Des condition d’ouverture de compte plus favorable.

Avec des conditions d’ouverture de compte devenu plus favorables (750 euros de revenus mensuels sont exigées par ING Direct), les banques en ligne sont en passe de révolutionner le domaine de la banque dite traditionnelle. Il n’est pas un domaine ou Internet ne bouleverse pas le rapport à la banque des Français. Avec des sites Internet pensés pour rendre autonome leurs clients et des frais de structures allégées du fait de l’absence de guichets, les banques en ligne sont indéniablement moins chères. Tous les comparatifs de la banque en ligne sont unanimes, qu’il s’agisse du magazine « Capital », « Le Revenu », « Que Choisir » ou « 60 Millions De Consommateurs » et ceci quelque soient les critères de comparaisons. Dans un contexte ou les banques traditionnelles, dites banques de réseau multiplient la facturation des services bancaires avec une créativité débordante ; facturation de la réédition d’un code confidentiel d’une carte bancaire, facturation des retraits dans les Distributeurs Automatiques de Billets (DAB) et tant d’autres motifs de facturation dénoncés par les associations de consommateurs, les banques en ligne jouent quant à elles la carte de la transparence avec des petits prix et la gratuité de certains services de base. En communiquant sur la gratuité des frais de tenue de compte, la carte bancaire gratuite et la gratuité d’une dizaine de services bancaires de base, les banques en ligne ont su attirer les français qui en ont « marre de banquer » (slogan publicitaire de Fortuneo Banque). Mais au delà des frais de base, les banques en ligne ont aussi une très large avance sur les banques de réseau dont les frais d’intervention et taux de découvert revêtent une grille de tarification « punitive ». La dualité entre les pratiques des banques traditionnelles et les banques en ligne est telle que l’association de défense des consommateurs recommande sans réserve les banques à tous ceux qui en ont « marre de banquer » (slogan Fortuneo Banque).

Le constat est donc sans appel, une banque en ligne, c’est moins cher. Mais une fois passé ce simple constat, quelle banque en ligne choisir ? Si les banques en ligne sont quatre à cinq fois moins chères que les banques de réseau d’une manière générale, d’autres critères doivent être pris en compte avant d’ouvrir un compte courant en ligne. Bien choisir sa banque en ligne, c’est avant toute chose répondre à la question « de quoi ai-je besoin ? ». La réponse ne sera pas la même si vous souhaitez placer de l’argent ou si vous cherchez une banque en ligne pour en faire votre première banque en y domiciliant votre salaire.
Une bonne approche consiste donc à définir ses besoins bancaires et à comparer les contrats des banques en ligne. Le comparatif de la banque en ligne, banques-en-ligne.fr met pour cela à votre disposition un tableau de synthèse vous permettant de comparer les services gratuits et payants des banques en ligne (carte bancaire gratuite, frais de gestion de compte) mais aussi des fiches produits, banque en ligne par banque en ligne, afin de comparer les contrats. Nous vous recommandons de lister vos besoins bancaires puis de voir ce que cela va vous coûter à l’année dans chaque banque en ligne. En annualisant vos frais bancaires, il vous sera plus facile de comparer, puis de choisir la meilleure banque en ligne. Mais attention, avant de choisir votre banque en ligne, veillez à respecter les conditions particulières d’adhésion. Certaines banques en ligne exigent de domicilier votre salaire, salaire qui devra de plus dépasser un certain niveau, pour bénéficier des conditions de gratuité de services comme la carte bancaire.

Pour exemple, Boursorama Banque exige un revenu minimum de 1350 euros nets par mois pour disposer de la première carte bancaire gratuite (Carte Bleue Visa), là où ING Direct vous offre une carte Gold Mastercard à partir d’un revenu minimum de 750 euros par mois (le plafond de retrait étant lui-même fonction du montant de vos revenus mensuels). Si les conditions particulières d’ouverture d’un compte courant sur Internet sont exigeantes, il faut aussi savoir que du fait de la concurrence entre les banques en ligne, elles ont tendance à baisser progressivement au cours du temps.

Vous l’aurez compris, les banques en ligne offrent bon nombre d’avantages mais pour en bénéficier, il vous faudra bien définir vos besoins et bien lire les conditions particulières des principales banques sur Internet avant de choisir votre future banque.

Tags: , ,

Faire un commentaire

You must be logged in to post a comment.